Adoucisseur d’eau 4.5/5 (2)

Lutter contre le calcaire

De la consommation des aliments, à la toilette, en passant par la lessive et le ménage, l’eau est utilisée pour de multiples activités. Elle est indispensable au quotidien.

La quantité de calcaire dans l’eau, appelée la « dureté » est à contrôler.

En effet, une eau trop « dure », serait agressive envers vos tuyaux, et vos appareils électroménagers. De plus, elle serait désagréable au goût et pourrait même nuire à votre peau à cause du tartre qu’elle laisse. Il existe un appareil pour vous permettre de lutter contre la dureté de l’eau : l’adoucisseur d’eau.

L’adoucisseur d’eau : indispensable pour votre santé

L’adoucisseur d’eau est l’appareil dont vous devez absolument disposer pour avoir une eau sans calcaire. Sa fonction première est de réduire la dureté de l’eau afin qu’elle soit saine et conforme à la norme de consommation.

Un adoucisseur va réduire la dureté de l’eau en s’attaquant à la quantité de calcaire présente grâce à une résine qui échange des ions. Via différentes méthodes, il va capter les résidus responsables de la dureté de l’eau. Il permet ainsi de se connecter à un réseau qui distribue de l’eau dure tout bénéficiant des avantages d’une eau saine sur toutes les arrivées d’eau.

Un adoucisseur d’eau vous permettra d’obtenir une eau plus douce. Vous prolongerez ainsi la durée de vie de vos tuyaux et appareils électroménagers. Vous disposerez d’une eau plus pure qui sera plus sûre pour votre santé, et votre peau. De plus l’eau sans calcaire est plus efficace pour le nettoyage.

Différents modèles d’adoucisseur d’eau

Deux principaux modèles d’adoucisseur d’eau existent pour réduire une eau trop dure.

  • Les adoucisseurs à résine : le captage du calcaire s’effectue par échange de ions sur la surface de petites billes de résine dans un contenant.
  • Les adoucisseurs à CO2 : le procédé consiste en une réaction chimique du dioxyde de carbone et du calcaire. Cette composition est ensuite transformée en d’autres éléments minéraux sans risque pour l’homme.

Ces modèles sont disponibles sous différents types, manuels ou automatiques et pour tout usage, personnel ou professionnel.

Avant d’acheter un adoucisseur d’eau, pensez à consulter sur une carte la répartition du calcaire dans votre région. Vous pourrez ainsi définir la dureté de l’eau dans votre ville.

Découvrez ici comment entretenir votre chaudière.

 

AVIS

Choisir le carrelage de sa salle de bains 5/5 (1)

Choisir le carrelage de sa salle de bains comme un professionnel

 

À cause de sa vocation, la salle de bains est souvent le théâtre de nombreuses projections d’eau et d’humidité constante. Alors, pour assurer la solidité de votre salle d’eau et pour lui offrir une excellente résistance face aux éclaboussures d’eau au quotidien, pensez à bien sélectionner votre carrelage. Pour vous aider, voici quelques précautions à prendre dans le choix du bon revêtement pour le sol et le mur de votre salle de bains.

salle de bain carrelage
carrelage salle de bain

Quels sont les caractéristiques du carrelage salle de bains ?

 Lorsque vous allez remplacer le carrelage de votre salle de bains, il est judicieux de choisir des carreaux répondant aux normes françaises UPEC. Cela est important pour limiter l’usure, le poinçonnement, la résistance à l’eau et aux produits chimiques. C’est pourquoi l’idéal pour la salle de bains serait de choisir un modèle classé E et C, respectant au moins deux de ces facteurs cités ci-dessus.

Il faut également noter le côté pratique de votre type de revêtement, surtout pour le sol. Pensez à choisir des carreaux antidérapants pour éviter tous risques d’accidents. Cela est important pour la douche et la sortie de baignoire. Cependant, pour ce qui est des toilettes, assurez-vous que le revêtement soit parfaitement étanche. Des kits d’étanchéité sont également vendus en même temps avec le carrelage pour assurer cette fonction. Ce qui n’exclut pas l’assainissement du sol pour éviter toute forme d’humidité.

Même s’il existe une grande variété de carrelage pour la salle de bains, il est important d’éviter certains matériaux. La terre cuite par exemple est éviter à cause de sa porosité. Vous pouvez toutefois opter pour les grès cérames, les grès émaillés, la faïence traditionnelle ou encore les pierres naturelles. Ces modèles attirent l’unanimité auprès des constructeurs. Ce genre de carrelage offre une touche esthétique à la salle de bains, mais il est aussi solide. Si vous êtes un adepte des déco zens et de la nature, ce carrelage saura vous satisfaire.

Mais, avec ces variétés diverses existantes, il faut également tenir en compte votre budget pour réussir votre projet de rénovation dans les moindres détails. Ainsi, prenez le temps de demander un devis auprès de votre constructeur pour savoir le type de carrelage qui s’accorde le plus à votre budget et à vos envies.  

D’couvrez ici comment entretenir votre chaudière.

 

 

 

 

AVIS

Entretien de votre chaudière comment faire 4.5/5 (2)

Comment entretenir sa chaudière

Depuis l’année 2009, l’entretien d’un radiateur est devenu obligatoire. Cet entretien garantit la sécurité de votre chaudière, diminue les risques de panne, améliore ses performances et garantit également votre propre santé. En effet, sans entretien, les gaz qui vont s’y dégager seront toxiques.

chaudière
chaudières

Le Désembouage

Le désembouage est un procédé qui vise à nettoyer les installations de chauffage central qui utilise l’eau courante. Le but est de nettoyer les dépôts de boue qui se sont assemblés dans votre circuit de chauffage. Si lorsque vous purgez votre radiateur l’eau qui en sort est de couleur marron ou noire, il est nécessaire de faire le désembouage de ce dernier. Il faut donc injecter un produit désembouant dans votre machine puis passer au rinçage de chaque radiateur à l’eau propre.

Purger son radiateur

Purger son radiateur permet de le rendre plus efficace. En ouvrant le purgeur l’air puis l’eau  contenus dans le chauffage sortent. Il est nécessaire que le chauffage soit éteint et d’être muni du matériel adéquate. Il est recommandé de passer par une purge préventive pour optimiser l’utilisations de son chauffage une fois par an. Ainsi vous ferez un maximum d’économie d’énergie et donc d’argent.

Il est aussi conseillé de de purger son radiateur si :

  • vous constatez que le chauffage n’est pas chaud en haut lorsqu’il est allumé ;
  • le radiateur ne chauffe pas alors que la chaudière est en marche ;
  • le chauffage émet des bruits d’écoulement.

Pour terminer, notez que l’entretien doit toujours se faire par un professionnel qualifié.

Entretien d’une chaudière à gaz

Comme toute machine à combustion, une chaudière gaz s’entretien. Grâce à un entretien régulier vous pourrez maximiser son rendement et augmenter sa durée de fonctionnement. Entretenir votre chaudière est donc obligatoire, que vous soyez propriétaire ou locataire, et doit se faire au moins une fois dans l’année. Sachez également que l’entretien d’une chaudière a pour objet de prévenir les risques d’intoxication au monoxyde de carbone ; ce gaz est invisible et inodore, mais qui provoque parfois des maux de tête et des nausées. Un appareil mal entretenu conduit donc à une mauvaise aération du logement. D’où l’entretien qui s’avère être inévitable. Mais à quel prix ? En effet, ce dernier varie suivant le modèle et votre localisation géographique, les prix sont plus élevés à Paris par exemple. Il faut donc prévoir entre 80 à 150 euros hors taxe par an, pour un entretien de base, déplacement et main d’œuvre inclus. Une fois que l’entretien est effectué, le professionnel vous adressera une attestation conforme qui stipule que l’entretien a été effectué. Ce certificat doit être conservé au minimum pendant 2 ans, et doit être présenté en cas de contrôle.

Pour conclure, maintenir en bon état son système de chauffage est important  pour profiter du confort de sa maison, surtout pendant les périodes de froid. Pour ce faire, il est indispensable d’entretenir votre chaudière gaz afin de jouir d’une bonne mise en marche dudit système. Cependant cet entretien nécessite des connaissance sans lesquelles il peut être dangereux. Nous vous conseillons donc de vous faire aider de spécialistes.

Découvrez ici comment économiser votre eau.

AVIS

Comment économiser sa consommation d’eau 5/5 (1)

Une Fuite sur un robinet

Il est important de vérifier une fois tous les 6 mois ses installations d’eau et son compteur d’eau. Le but est de chercher si il y a une perte d’eau sur son tuyau d’alimentation. Pour cela il faut commencer par s’assurer que tous les robinets soient bien fermés. Si le compteur d’eau tourne encore, il y a une fuite. Ci-dessous les étapes à suivre lorsque vous avez une fuite d’eau type.

Rechercher la fuite d’eau

Essayez de rechercher la fuite vous-même : ça vous coûtera moins cher. Regardez si vos toilettes et vos robinets sont bien fermés. Si c’est le cas et que la fuite n’est pas visible vous devrez appeler un plombier. Votre plombier vous établira un diagnostic grâce à un appareil de pression. Cet appareil sera relié aux regards ou station de relevage qui sont sous vos dalles de bétons.

Nous vous conseillons vivement de faire deux devis avec deux professionnels différents.

Dans le cas où vous voyez la fuite, si elle vient par exemple d’un robinet la solution sera de changer le matériel défectueux. Généralement il vous suffira de changer un joint mais parfois il sera nécessaire de changer toute l’installation.

fuite d'eau

En conclusion il est primordial de vérifier ses installations d’eaux régulièrement. En effet une petite fuite vous engendra une augmentation de votre facture d’eau qui n’est pas négligeable. De plus, vous apercevoir du problème tôt vous permettra d’éviter une aggravation de ce dernier.

Il est souvent possible d’en résoudre avec un problème de fuite par soi-même lorsqu’on est bon bricoleur. Cependant, si vous n’arrivez pas à déterminer d’où vient la fuite , n’attendez pas et appelez un spécialiste. 

Découvrez ici comment entretenir votre chaudière.

AVIS